La complémentarité du contrôleur de gestion et du comptable


Le premier sujet est de ne pas confondre contrôle de gestion et comptabilité :

La comptabilité est une obligation légale alors que le contrôle de gestion est une démarche que le chef d’entreprise décide (ou pas !) de mettre en œuvre.

La comptabilité obéit à des règles & méthodes applicables à tous (Plan comptable), et quand vous avez le choix de la méthode il faut la justifier et ne pas en changer. En contrôle de gestion, il y a des méthodes, mais il y a surtout du sur mesure !

Car le contrôle de gestion n’est utile que s’il est le reflet du fonctionnement de l’entreprise.

La comptabilité fournit des informations du passé, exactes alors que le contrôle de gestion fournit des estimations du présent et des projections.

Bref, le contrôleur de gestion est le partenaire du comptable : parce qu’il utilise, entre autres, les données de la comptabilité, et parce que ses analyses peuvent permettre de fiabiliser la comptabilité.

Mettre en place une démarche de contrôle de gestion permet de « traduire » la comptabilité en langage opérationnel et grâce aux indicateurs, projections, et simulations, il permet de ne pas attendre que la comptabilité soit finalisée et validée pour décider.

Le rôle du comptable est de produire un chiffre exact, celui du contrôleur de gestion est de donner la tendance.

Bref, le contrôle de gestion est indispensable pour gérer son entreprise et la pérenniser : n’attendez pas d’avoir besoin les ressources pour embaucher, Stratages vous propose le contrôle de gestion selon votre budget .


468 ad